C’est dans sa ville natale qu’Eddy de Pretto nous invite pour cette session filmée le 2 septembre 2021 au bord du Lac de Créteil. Découvrez l’univers de cet artiste atypique dans une configuration live.

Eddy de Pretto brouille les étiquettes. En musique d’abord, puisqu’il chante autant qu’il rap, qu’il pose ses mots aussi bien sur de l’électro que sur de l’acoustique. Dans ses textes ensuite : le banlieusard questionne la virilité, chante ouvertement son homosexualité. Il rappelle ainsi par moment des musiciens de l’acabit de Stromae (par sa capacité à télescoper le grave et le dansant) ou Pierre Lapointe (pour la voix, les textes francs et la sensibilité à fleur de peau). Sans être revendicatif, le chanteur se fait la voix d’une génération qui embrasse à bras le corps la question du genre.

Ce sont des morceaux alternant entre le cru et le poétique, jalons d’un univers à la fois très personnel et dans l’air du temps, qu’Eddy de Pretto interprète dans un paysage de banlieue baigné de soleil.

 OPAC Sélection de notices